Septembre 2019 : Les nouveautés de la version ANSYS 2019 R3

La version intermédiaire 2019 R3 d’ANSYS est disponible. De nombreuses améliorations sont disponibles parmi lesquelles : 

Juin 2019 : Les nouveautés de la version ANSYS 2019 R2

La version intermédiaire 2019 R2 d’ANSYS est disponible. De nombreuses améliorations sont disponibles parmi lesquelles : 

Février 2019 : Les nouveautés de la version ANSYS 2019 R1

La version intermédiaire 2019 R1 d’ANSYS est disponible. De nombreuses améliorations sont disponibles parmi lesquelles : 

Septembre 2018 : Les nouveautés de la version ANSYS 19.2

La version intermédiaire 19.2 d’ANSYS est disponible. De nombreuses améliorations sont disponibles parmi lesquelles :

  • Dans le module Workbench LS-DYNA, implémentation de fonctionnalités (formulations de contacts, …) et plus généralement pour ANSYS LS-DYNA passage à la version R10.1 de LS-DYNA.

  • Concernant le module Explicit Dynamic, possibilité d’importer des pressions par données externes ainsi qu’un nouvel objet pour la mise en place de contrôles (formulation, contrôle d’Hourglass, ..) par corps.

  • L’analyse modale sous Workbench peut désormais être faite dans le cadre de méthode de synthèse modale (CMS).

  • Possibilité d’effectuer sous Workbench des analyses acoustiques IFS harmoniques précontraintes ainsi que des analyses modales (non amorties) ou harmoniques en symétrie cyclique.

  • Sous Mechanical, possibilité de lier/délier directement des analyses sans passer par la page projet, de détruire des simulations directement dans l’arborescence, de lier des points distants, …

  • Introduction de l’objet « Composite Sampling Point » permettant pour une structure multicouche d’extraire en un point donné la distribution de résultats dans l’épaisseur.

  • Sous Workbench, pour la licence Mechanical Entreprise, apparition d’un module « Material Designer » permettant d’obtenir des caractéristiques matériau équivalentes par homogénéisation d’une cellule unitaire composite.

  • Pour le module ACP, amélioration des fonctionnalités de drapage.

  • Amélioration des performances (solveur distribué, gestion de modèles à numérotation non-compressée élevée, …).

  • Possibilité de combiner loi de Chaboche et loi de type « Cast Iron » pour calculer des scénarios de cyclage, loi viscoplastique multi termes.

  • Ajout d’une méthode de résolution inverse (avec limitations).

  • La méthode de perturbations linéaires est supportée par les éléments ELBOW290 (piping) et REINF263/264/265 (éléments de renforcement discrets).

  • Pour les éléments « coupled-field » 222/223/226/227, prise en compte de l’échauffement viscoélastique.

 

  • Sous ANSYS CFX, amélioration de la gestion des calculs avec données d’entrée paramétrées.

  • Refonte de l’interface graphique de Fluent Meshing pour une facilité d’utilisation améliorée.

  • Ajout dans Fluent Meshing d’une nouvelle méthode de maillage « Poly-hexcore » basée sur la technologie ANSYS MosaicTM qui permet une combinaison avantageuse des méthodes de maillage existantes : temps de génération plus faible, meilleure qualité des cellules fluides tout en allégeant la taille du maillage et performance du solveur accrue.

  • Possibilité de mettre en place des expressions dans ANSYS Fluent.

Mai 2018 : Les nouveautés de la version ANSYS 19.1

La version intermédiaire 19.1 d’ANSYS est disponible. De nombreuses améliorations sont disponibles parmi lesquelles :

  • Evolution des capacités des licences mécaniques :

- Mechanical Pro inclut désormais la loi élastoplastique à écrouissage isotrope

- Mechanical Premium permet le traitement des analyses dynamiques « full » et l’emploi des capacités de « birth&death »

  • Emploi général de Mechanical enrichi (import de géométries STL, choix du type d’analyse 2D ou 3D plus aisé, …)

  • Pour les matériaux on notera entre autre l’apparition d’un onglet spécifique dans l’arborescence Mechanical (avec de nouvelles fonctionnalité) ainsi que la mise à disposition d’une nouvelle bibliothèque Granta (+ de 100 matériaux)

  • Courbes de fatigue dépendantes de la température

  • Possibilité de traiter le contact poutre/poutre interne (tube)

  • Mise en place de chargements thermiques (température, convection, rayonnement ou flux de chaleur) directement sur les nœuds

  • Ajout d’une page de statistiques sur la résolution des calculs et nouvelles options de tracking

  • Nouvelle option de linéarisation de contraintes (conforme ASME et BV)

  • Exportations d’animations au format MP4 et WMW

  • Dans le domaine de l’acoustique, on notera entre autre l’implémentation d’une analyse statique permettant de pré-contraindre les parties structurelles dans une analyse modale ou harmonique ultérieure

  • Possibilité de combiner des projets Workbench en un projet unique par import d’archive wbpz

  • Efficacité de calcul distribué et GPU accrue

  • Pour CFX, nouvelle méthode pour déterminer les phénomènes de cavitation et de flashing et prise en compte des phénomènes thermiques dans les solides lors de calculs harmoniques en turbo-machines

  • Pour Polyflow, amélioration du temps de calcul avec un nombre réduit de cœurs

  • Pour Chemkin-pro, implémentation de nouvelles lois de transfert thermique à la paroi

Janvier 2018 : Les nouveautés de la version ANSYS 19.0

ANSYS continue de développer ses produits et sa plate-forme et offre une nouvelle vision de la simulation de l'ingénierie avec la sortie d'ANSYS 19.0. Cette dernière version apporte des niveaux accrus de précision, de rapidité et de facilité d'utilisation - incitant de plus en plus d'ingénieurs à utiliser la simulation à chaque étape du cycle de vie du produit pour concevoir des produits de pointe plus efficaces et économiques.

  • Les simulations mécaniques peuvent désormais être exécutées sur 4 processeurs avec les nouvelles licences,

  • L'optimisation topologique prend en compte de nouveaux critères et plus de chargements (inertiels et thermiques),

  • Développement des réglages de définition des contacts sous  ANSYS Mechanical,

  • Amélioration de la qualité de maillage automatique de coques,

  • Maillage Multizone plus robuste et plus performant,

  • Le maillage adaptatif supporte les éléments tétraédriques et dispose de nouvelles options de raffinement et d’adaptation du maillage

  • Possibilité d'afficher les propriétés matériaux des différents corps dans ANSYS Mechanical,

  • Le post-traitement sous ANSYS Mechanical permet d'afficher des maximums et minimums locaux selon la position de la fenêtre graphique,

  • Gestion des éléments Birth & Death dans ANSYS Mechanical,

  • Développement de la technologie SMART : Separating, Adaptative and Re-meshing Technology, qui permet de prendre en compte la propagation de fissure selon la loi de Paris,

  • Il est désormais possible de mettre en place des propriétés variables (en fonction de la direction) pour les matériaux composites dans Workbench,

  • Les couplages flaibles FSI (1-way) disposent d'une nouvelle architecture,

  • Les performances des calcul thermiques ont été améliorées,

  • Amélioration de la gestion des conditions aux limites et interfaces sous ANSYS Fluent,

  • Développement de nouveaux modèles de Spray break-up et de wall film dans ANSYS Fluent,

  • Des modèles CFD plus rapides, plus détaillés et plus précis.

Août 2017 : Les nouveautés de la version ANSYS 18.2
  • Les simulations acoustiques (modales et harmoniques) sont disponibles de manière standard sous Workbench pour les licences ANSYS Mechanical Enterprise,

  • Des modèles CFD plus rapides, plus détaillés et plus précis

  • ANSYS AIM prend désormais en charge l'optimisation de la topologie pour obtenir le rapport force-poids idéal des corps structurels et recommande des formes optimales, sinon trop complexes à imaginer

  • ANSYS SpaceClaim est maintenant plus robuste dans la gestion des données dans ANSYS 18.2. SpaceClaim améliore le transfert de données de topologie partagées pour la simulation en aval et accélère considérablement les opérations d'inspection des modèles pour les processus de fabrication comme l'impression, le moulage ou le moulage 3-D, indépendamment du type de modèle.

Mai 2017 : Sortie de la version 18.1
  • Cette version intermédiaire voit de nouvelles améliorations dans le domaine de l'affichage graphique sous Mechanical. Le contact poutre/poutre est désormais possible sous Mechanical et ses options ont été de manière générales étendues.

  • Le nouveau module d'optimisation topologique continue son développement (objectif et contraintes par rapport à de multiples analyses statiques et/ou modales).

  • L'extension ACT dédiée à LS-DYNA devient le module Workbench par défaut pour ce produit.

  • A noter l'ajout dans l'aide d'un chapitre d'introduction et d'exemples concernant le scripting.

Janvier 2017 : Sortie de la version 18.0
  • Dans ANSYS Mechanical, cette version apporte de nouvelles fonctionnalités dans les outils de recherche, de sélection, de gestion d’annotation,… Côté pré-traitement, les principales nouveautés sont la mise en place du serrage sur des liaisons poutre, la création d’un volume directement dans Mechanical (forme brique, par exemple pour les drop-tests),…

  • Le module de maillage a été amélioré au niveau de la qualité des maillages générés par défaut, des contrôles locaux plus fins (proximité, defeaturing, ..) et des options des critères d’admissibilité. Côté post-traitement, les résultats peuvent être exportés dans ANSYS Viewer (utilitaire libre d’utilisation) et le module de fatigue peut être utilisé dans le cadre d’analyses harmoniques ou PSD. Bien d’autres améliorations sont disponibles (lois matériau dont béton « Menetrey William », nouvelle technologie de renforts discrets, mapping 2D/3D, …).

  • L’optimisation topologique a été est implémentée pour toutes les licences mécaniques (de DesignSpace à Mechanical Enterprise).

  • Les fonctionnalités d’ANSYS FLUENT peuvent être enrichies par le module ACT. Les performances HPC, le modèle de rayonnement Monte Carlo, l’automatisation (création des interfaces notamment) sont des améliorations majeures de cette version. « Polyhedral Adaptation » permet d’adapter le maillage automatiquement aux interfaces (pour les surfaces libres par exemple).

  • Dans ANSYS CFX, l’effort de développement a porté sur les méthodes TBR (Transient Blade Row) : ces calculs peuvent être dorénavant menés via une transformation de Fourier et non plus uniquement par une transformation temporelle. Enfin, on notera des améliorations des calculs multiphysiques et du lien entre ANSYS Mechanical et CFX dans le cadre de calculs de réponse forcée de type « Blade Flutter ».

  • Cette version est aussi l’occasion d’une refonte des packagings fluide.